Têtes de mule, l’épopée de jeunes résistantes alsaciennes en BD, par Etienne Gendrin

Alice est une jeune femme intrépide et anticonformiste. Début novembre 1940, en rentrant chez elle à Strasbourg, elle découvre sa ville sous la botte nazie. Très vite, Alice retrouve des amies Guides de France et forme avec elles l’équipe clandestine des Pur-sang.
Têtes de mule raconte leur engagement. L’évasion de près de 400 prisonniers à travers les Vosges. Les difficultés que l’on surmonte ensemble. Strasbourg à l’heure Allemande. Une équipe à l’épreuve du feu. Des pleurs et quelques blagues. Du caractère et un sacré courage.



Têtes de mule, une BD des éditions la boîte à bulles.
Disponible en librairie, le 7 octobre.

A propos laresistancedesalsaciens

Chargé d'études pour l'Association pour des études sur la Résistance intérieure des Alsaciens (AERIA).
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s