Conférence au Centre culturel alsacien à Strasbourg le Vendredi 10 février 2017

Dans une petite salle remplie d’une trentaine de personnes, j’ai présenté le dévédérom « La Résistance des Alsaciens ». Alors que l’Alsace était annexée de fait, de nombreux Alsaciens ont développé des formes diverses et variées d’opposition notamment l’humour (les Witz), les gestes symboliques, ce drapeau français attaché à la façade de la gare de Mulhouse dans la nuit du 10 au 11 novembre 1941 ou encore les manifestations patriotiques comme celle de Hochefelden dans la nuit du 14 au 14 juillet 1941. La propagande, par l’intermédiaire de tracts ou de journaux, a également joué un rôle important. Tous ces « comportements de transgression » mettent en valeur le sentiment patriotique de la population alsacienne dans son ensemble et sont révélateurs d’un état d’esprit farouchement anti-nazi.

p1120809b

A propos laresistancedesalsaciens

Chargé d'études pour l'Association pour des études sur la Résistance intérieure des Alsaciens (AERIA).
Cet article a été publié dans Interventions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s