Inauguration des rues Alfred Thimmesch et Jacques et René Knecht à Strasbourg-Roberstau le Jeudi 12 décembre 2013

En présence de Michel Thimmesch, fils du résistant Alfred Thimmesch et de Jacqueline Knecht-Moseer, soeur des deux incorporés de force Jacques et René Knecht, l’inauguration a réunit près d’une centaine de personnes. Après un discours de Michel Thimmesch, racontant l’action clandestine et la déportation de son père, le maire, Roland Ries prit la parole en évoquant le contexte particulièrement « lourd » de l’époque en Alsace. Par la suite, la rue a été dévoilée. Quelques mètres plus loin, c’est Jacqueline Mosser-Knecht qui rappela le passé particulièrement douloureux de ses deux frères, Jacques, exécuté en 1945 après s’être évadé de la Wehrmacht et avoir rejoint le maquis en Ardèche et René disparu en 1944 sur le front russe en Hongrie, avant que la rue ne soit dévoilée. A chaque étape, les enfants du collège Kléber de Strasbourg ont chanté la Marseillaise puis le chant des partisans afin d’honorer la mémoire de ces trois hommes. Ces trois victimes de la barbarie nazie sont morts loin de leur Alsace natale et symbolisent à eux trois la complexité du contexte alsacien durant la Seconde Guerre mondiale.

Image

Image

A propos laresistancedesalsaciens

Chargé d'études pour l'Association pour des études sur la Résistance intérieure des Alsaciens (AERIA).
Cet article a été publié dans Commémorations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s