70e anniversaire de la mort du résistant Georges Wodli le Mardi 02 Avril 2013

A l’occasion d’une journée ponctuée de trois cérémonies du souvenir à différents lieux, la gare Wodli à Strasbourg, l’atelier-gare de Bischheim et la rue Séllenick à Strasbourg, la mémoire du résistant Georges Woldi a été évoquée. Syndicaliste CGT, il a été arrêté par les autorités de Vichy en octobre 1942 en zone occupée avant d’être livré à la , ramené en Alsace, au camp de Schirmeck puis dans les cellules de la cave de l’immeuble rue Séllenick où il fut torturé à mort. Le discours fut axé sur son parcours de résistants mais également sur ses convictions politiques qui restent toujours d’actualité aujourd’hui…ImageImage

A propos laresistancedesalsaciens

Chargé d'études pour l'Association pour des études sur la Résistance intérieure des Alsaciens (AERIA).
Cet article a été publié dans Commémorations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s